Une mise en oeuvre de la stratégie : la preuve par les faitsIdentifier les critères d'excellence opérationnelle, définir un plan de transformation, suivre les évolutions de l’environnement et des marchés : la définition de la stratégie induit une projection à long terme de l’organisation.

Le courant théorique des capacités organisationnelles a montré que la mise en œuvre d’une stratégie repose sur la présence au sein de l’organisation d’un ensemble de capacités organisationnelles.

Les capacités organisationnelles sont les ressources et compétences que l'organisation peut mobiliser pour agir (le "savoir-agir" de l'organisation).

Si ces capacités (ou aptitudes) sont absentes ou sont présentes mais sans être assez développées, l'organisation n'est pas en mesure de soutenir la transformation nécessaire, ce qui peut entrainer l’échec de la mise en œuvre d’une stratégie.

Pour réussir la mise en oeuvre de sa stratégie, il faut donc identifier les capacités organisationnelles nécessaires, puis les faire progresser d’un niveau de maturité à l’autre pour s’assurer de donner à l'organisation les moyens d’atteindre les objectifs stratégiques.

La force de la roadmap 5 steps est qu’elle traduit la stratégie de l’organisation de manière claire, concrète et actionnable, en cinq niveaux de progrès. Chaque exigence est détaillée par une liste de livrables qui sont des faits concrets que chaque acteur comprend et peut réaliser.

A chacun des niveaux de progrès, les faits (ou livrables) sont définis de façon cohérente afin de fournir aux acteurs tous les éléments nécessaires à leur progression pour un objectif stratégique fixé. La méthode 5 steps organise cette progression en étapes successives : tous les livrables d’un niveau donné doivent être réalisés pour passer au niveau supérieur, ce qui focalise l'énegie des acteurs sur les priorités réelles.

La méthode permet donc de construire une base solide au fur et à mesure que l’organisation progresse dans la mise en œuvre de la stratégie.

La roadmap de management est donc un outil très pertinent pour assurer la formalisation et le pilotage du développement des capacités organisationnelles et l’alignement avec la stratégie qui repose sur des faits concrets et atteignables.