rythmer projets 5 stepsLe management en mode projet s’est beaucoup développé ces dernières années. Il commence aussi à faire l’objet de critiques, notamment en raison de la pression qu’induisent multiplication des projets et cumul des délais et des objectifs.

Au moment de se lancer dans un projet, il est donc important de penser aussi sa temporalité, ses interactions avec les autres projets et activités de l’entreprise, son interdépendance avec l’environnement économique et sociétal.

Un projet a son propre rythme.

Qu’il soit envisagé sur une durée courte ou longue, un projet est cadencé par des étapes. Ses différentes phases ne sont pas nécessairement égales en durée, en délais, ni en intensité. Identifier chacune des phases d’un projet, leur durée, leur contenu, la mobilisation des moyens, leur articulation est la première démarche. Elle permet de caractériser le rythme du projet, qui peut alterner des tempos différents. Tenez compte du rythme d’un projet, anticipez le pour informer, communiquer et mobiliser.

Le rythme d’un projet doit s’articuler avec celui de l’organisation

Lancer simultanément plusieurs projets, sans mettre en évidence les liens entre eux et avec la stratégie de l’entreprise peut avoir des effets négatifs. Démarrer un projet dans une période de surcharge d’activité, de reporting, ou préparation budgétaire, d’élection dans une collectivité locale risque d’en perturber le déroulé. A la fin d’un projet, l’objectif est souvent d’intégrer dans le fonctionnement de l’entreprise, de nouveaux processus ou produits qui en sont issus, cela nécessite d’anticiper, baliser et structurer cette phase ultime. Avant de lancer un projet, confrontez son déroulé prévisionnel et adaptez le si besoin avec les prévisions d’activité et les autres engagements en cours. Un projet lancé trop tôt ou trop tard, ou mal mené, perd de sa pertinence.

Le projet se vit aussi au rythme de ceux qui le mènent.

La conduite de projet mobilise des compétences spécifiques, et lorsqu’elle est transversale beaucoup de coordination, d’énergie et de temps. Ceux qui pilotent les projets doivent souvent mener de front d’autres activités, Dans certaines organisations, les mêmes personnes sont fréquemment sollicitées sur divers projets et multiplient les engagements, au risque d’avoir du mal à les tenir simultanément ou de se trouver soumis à une pression trop forte pour être tenable dans la durée. Le moindre « grain de sable » peut alors devenir lourd de conséquences. Avant de mobiliser sur un projet, assurez-vous de la disponibilité sur sa durée de ceux qui le conduiront.

Les rythmes économiques et sociétaux interagissent avec ceux de l’entreprise.

Economie et société évoluent en permanence et influencent les comportements et modes de fonctionnement des entreprises. Pour autant tout changement nécessite un temps d’adaptation. De même, toute innovation nécessite un temps de diffusion et d’appropriation. Un projet innovant qu’il soit technique, organisationnel, managérial, commercial… se confronte à ces logiques. Avant de lancer un nouveau projet structurant, interrogez vous sur le positionnement et le rythme d’évolution de votre organisation au regard des mutations techniques, économiques et sociales, ainsi que sur les capacités de l’environnement à absorber les innovations projetées.

En structurant les projets stratégiques, en organisant concrètement chacune des étapes, en adossant les phases de changement à une amélioration des aptitudes et des savoir produire, en interagissant avec les équipes opérationnelles, en préparant le déploiement des projets et leur intégration, en prévoyant un système d’amélioration continue, la démarche 5 Steps aide à cadencer les projets et à les rythmer en symbiose avec l' entreprise et son environnement.

Anne-Marie Monomakhoff
AMMK conseil