L.CHAVOIX
Pour vous présenter, décrivez en quelques phrases votre expertise métier:

Mon expertise métier se décline sur 3 axes :

  • Le management des réseaux complexes protéiformes mélangeant des acteurs publics et privés : la création et la finalité du réseau, le pilotage et la performance collaborative.
  • L’aide au montage de partenariat: consortiums, public/privés.
  • L’aide au montage de projets d’innovation et au management de l’innovation.

Je développe une approche systémique pour répondre à notre environnement complexe

"Pouvez-vous nous raconter une mission que vous avez réalisée récemment : un exemple concret qui illustre votre savoir-faire métier :''

La formation continue universitaire de Nantes m’a demandé de l’aider dans le montage d’une action collective territoriale, sur les repérages et les transferts de compétences dans le cadre de projets d’innovation.

Les projets d’innovation sont portés par des entreprises, des laboratoires de recherches, des consortiums appartenant ou non à des pôles de compétitivité ou à des clusters.

Ma mission a consisté à rassembler des acteurs impliqués sur la thématique "innovation et compétences" et intéressés par la création d’une telle action collective. Ces acteurs sont par exemple, le pôle de compétitivité EMC2, le cluster Atlanbois, une branche professionnelle telle que le SYNTEC, des grandes entreprises dont airbus qui doit manager l’innovation au travers de sa supply chain….etc.

A partir des attentes de ces acteurs, j’ai construit et présenté une proposition d’action collective sur le plan technique, financier et managérial. J’ai associé pour cela d’autres acteurs de la formation professionnelle continue.

De plus, dans ce projet, il a fallu tenir compte des attentes des acteurs publics comme le Conseil Régional et la DIREECT des Pays de la Loire. Nous sommes actuellement en phase de construction des budgets, du financement et de la structure de gouvernance.

Cet ensemble d’acteurs est ce que j’appelle un réseau complexe.

"A propos de la méthode 5 steps, quel bénéfice vous apporte-t-elle déjà ou peut-elle vous apporter en terme d’offre commerciale pour vous, de solution pour vos clients?''

Dans le contexte du projet que j’ai présenté ci-dessus, 5 steps apporte une réponse en matière de construction et de pilotage d’un réseau hétérogène.

Nous avons structuré notre projet en 3 phases :

Une phase d’ingénierie pédagogique participative ou les enjeux de chacun des acteurs est pris en compte. 5 steps permet cette phase d’écriture et de co-construction en mode participatif tout en apportant un cadre structurant.

Le niveau 3 de 5 steps s’adapte parfaitement à une deuxième phase d’expérimentation sur un groupe pilote d’entreprises.

Dans la troisième phase, l’ergonomie de 5 steps permet au comité de pilotage et de financeurs d’avoir une vision claire du déploiement du projet et de mesurer le niveau de pérennisation de la méthode dans le réseau.

Qu’est-ce que pour vous le pilotage de la performance ?

Le pilotage de la performance me parait relativement simple à mettre en œuvre dans une entreprise ou une supply chain car la culture de la performance est homogène. Par exemple, le programme Cap Excellence mis au point pour STX (Chantiers de l’Atlantique) visait à améliorer la performance collaborative entre un donneur d’ordre et ses co-réalisateurs dans la conception, la fabrication et le montage in-situ des grandes fonctions des navires.

Dans des projets liés à des consortiums plus hétérogènes ou l’on retrouve des acteurs de type entreprises, chercheurs ou institutionnels, la notion de pilotage de la performance est plus complexe car les visions des acteurs et leurs objectifs peuvent différer. C’est l’exemple donné plus haut ou la principale difficulté réside à mobiliser les acteurs autour d’une vision partagée. Une fois cette étape franchie, 70% de la difficulté est résolue.

Vous appartenez au réseau 5 steps en tant que partenaire expert, quelle valeur ajoutée cela représente-t-il ?

Je pense que travailler seul sur un sujet aussi passionnant que le pilotage de la performance de réseaux complexe, est difficile, voir impossible.

Construire une offre en partenariat, échanger les points de vue, se faire relire par un autre membre du réseau me parait être une des pratiques nécessaires à une bonne hygiène de travail.

Saint Exupéry écrivait : "Si tu diffères de moi, loin de me léser de tes différences, tu m'enrichis."

Je crois que c’est bien cela la force d’un réseau...

Loîc Chavoix
loic.chavoix@gmail.com