Ariane 5Depuis plusieurs années, les entreprises doivent savoir opérer des mutations et transformations pour rester compétitives.
L’enjeu est de gérer la dynamique et la capacité de transformation de l’organisation et des équipes.

Le groupe Arianespace et sa direction de la trésorerie ont choisi de transformer leurs pratiques métier pour s’aligner aux standards internationaux. Au-delà de la dimension technique, ce changement implique l'alignement progressif des pratiques métier de l'ensemble des acteurs sur les 5 sites géographiques.

«Pour réussir cette transformation et tendre vers une situation optimale, nous avions besoin de donner à chaque entité les moyens de connaître la situation actuelle des pratiques terrains et de définir ensemble les actions à mettre en place» déclare Bernard Gall de la direction financière Arianespace.

Pour une réussite pérenne, la solution proposée par la méthode 5 steps est de donner corps à la stratégie en ajustant le rythme de la transformation à chaque entité. Il s’agit d’organiser la transformation en étapes successives de progrès. Ces étapes sont rythmées par la réalisation de faits opérationnels concrets que chaque acteur comprend et doit réaliser. Ainsi chaque site est mobilisé sur les priorités réelles et contribue à la construction d’une base qui se consolide au fur et à mesure que l’organisation progresse dans la transformation de ses pratiques.

Pour mener à bien son projet dans le temps imparti, le groupe Arianespace a utilisé la méthode 5 steps pour :

  • la construction collaborative de feuilles de route de progrès,
  • l’animation du projet,
  • la mise en place d’un système de suivi et de pilotage.

Bernard Gall commente «La démarche 5 steps nous a beaucoup aidé pour avoir une vision claire de la situation initiale et pour formaliser les pratiques attendues. Elle implique les différents acteurs tout en tenant compte de leurs spécificités géographiques et de leurs pratiques. Elle a permis à chacun de garder le cap et de progresser à son rythme. Elle nous a permis d’atteindre notre objectif : être au rendez-vous de la bascule technique et faire évoluer les pratiques.»