capacités opérationnellesLes entreprises sont des organismes vivants qui doivent en permanence s’adapter aux enjeux de leur marché tout en construisant les capacités qui leur permettront dans un futur prochain et/ou lointain de faire face aux défis qui seront les leurs.
Une entreprise qui cherche à être pérenne doit gérer cette tension permanente entre l’utilisation optimale de ses capacités organisationnelles et l’exploration de nouvelles capacités organisationnelles qui seront les gages de sa performance future.
Les projets, qu'ils soient orientés optimisation de processus, conformité ou développement stratégique, doivent mobiliser les énergies, focaliser les moyens, transcender les blocages et les paradoxes : ils doivent faire sens.
Dans cette optique, la roadmap 5 steps, puissant véhicule de la transformation opérationnelle et stratégique a ceci de particulier qu'elle créée la discussion, condition indispensable pour l'apprentissage croisé. Cette discussion est de mise à chaque étape de sa conception, lorsque celle-ci est bien orchestrée. Ces discussions créent un sens partagé (Weick, 1993) et facilitent donc l'appropriation des actions entreprises.

Ce sens partagé n’est possible que si les acteurs du changement, quelque soit leur niveau d’action, ont une explication claire de ce qui est attendu de leur part, connaissent la direction de leurs actions, saisissent la signification des ces actions, partagent l’état d’esprit qui va prévaloir dans l’exécution du projet commun.

La roadmap 5 steps, dans cette optique est un véritable architecte du sens partagé :

• Elle donne une explication en formalisant ce qu’il faut faire, comment il faut le faire ainsi que les attendus.

• Elle donne une direction en fixant les objectifs à atteindre et les moyens pour y parvenir. Les discussions autour de la roadmap doivent permettre aux équipes d'avoir une représentation commune du chemin à parcourir et du pourquoi.

• Elle donne une signification aux efforts de tout à chacun pour atteindre l'objectif que l'organisation s'est assignée. Quoi de plus frustrant qu'exécuter une action dont on ne connait pas l’utilité. La roadmap positionne les actions élémentaires dans un schéma plus global qui les contextualise et les rend intelligible.

• L’écoute et la prise en compte des spécificités des acteurs du changement induit la sensation que ces mêmes acteurs ont de leur travail, ce qui influe sur leur niveau d'engagement.

La roadmap est donc un véritable outil d’ingénierie du sens. Elle permet à tout acteur du changement de saisir le sens de son action et de participer à un effort organisationnel consenti et réfléchi, véritable gage de succès et de performance durable.

Ibrahima Fall

Weick K. E. (1993), The Collapse of Sense-making in Organizations: The Mann Gulch
Disaster, Administrative Science Quarterly, 38(December), 628-653.

La définition du mot « sens » comme la « direction », la « signification », la « sensation », « l’explication » se retrouve en filigrane dans tous les dictionnaires de la langue française. Elle est reprise par plusieurs auteurs : francois cheng, André Comte-Sponville, Gaston Pineau…